Partagez | 
 

 Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Compte fondateur

avatar



MessageSujet: Contexte   Ven 14 Sep - 13:59


Contexte



We all need a Hero;
L’Australie, sixième plus grand pays au monde, dont Sydney, Melbourne et Brisbane comptent les plus grandes démographies du territoire. Trois villes, où la population y coule des jours des jours de plus en plus austères. La criminalité croissante, la lutte des classes, la technologie prenant toujours le dessus, autant de facteurs qui poussent tout-un-chacun de vouloir agir, de vouloir faire changer les choses. Heureusement, parmi les simples mortels, existent des personnages hors-du-commun, des individus que l’on qualifie d’héroïque. Les super héros. Humains cohabitant avec ces êtres dont on saurait parfois voir la différence. Agissant au mérite du bien, vivant de justice, motivés par des prétextes autant personnels que collectif, ils font rêver, ils font vibrer. Le combat incessant du bien contre le mal continu encore et toujours, et la fin est loin d’être déterminée. Car parfois le bien contient ses failles et la folie déteint plus facilement qu’on ne le croit. Chaque héros qui sommeille en nous, qu’il soit super ou non, doté de pouvoirs ou non, a la possibilité de faire changer les choses. Reste à savoir comment, car le mal n’est pas seulement parmi les assassins, les voleurs ou tout autre criminel. Il est aussi dans le regard du désespéré, de l’angoissé, de l’humilié ou de l’ignoré. Au final, chaque individu, humain ou héro, peut être le début ou la fin de quelque chose. Il relève de notre sort à tous d’écrire l’histoire et ce sont nos choix qui la définiront. C’est néanmoins l’histoire de ces trois villes qui sera écrite par ses habitants, qu’ils soient bons ou mauvais.


Born this way;

Angelo DaCosta Alias Technogal


Ce fut peu de temps après le décès de mon père, j’ai rapidement sombré dans le cycle infernal de la débauche et de la vie facile. Certes, son héritage me laissait une marge avant de sombrer en prime dans la pauvreté. J’obtenais tout ce que je souhaitais grâce à l’argent, à la notoriété. En fait, je n’aurais jamais cru que ce côté tourmenté de ma personnalité me ferais devenir celui qu’on appelle « Technogal ». À vrais dire, je n’avais même pas songé à quel nom me donner lorsque je suis devenu cet autre moi. C’était comme si j’avais trouvé le moyen de canaliser chaque bribe funeste de mon âme dans un but, un projet, un espoir. Je ne sais toujours pas si j’ai retrouvé le goût de la vie… Après tout cela ne fera pas revenir mon paternel. Mais j’aide les gens, et je me sens mieux. Rien ne me prédestinait à devenir un « super-héros », d’ailleurs je peine à comprendre ce terme. Personnellement, j’ai simplement découvert que faire le bien, me rendais moi-même meilleur. Au fond, tout ceci vient d’une simple pensée égoïste de ma part, c’est tout. Alors dire de moi que je suis un héros ou que je suis super, c’est difficile à intégrer. D’autant plus que l’image que je me faisais d’un super-héros résidait plutôt dans la détention des superpouvoirs, ce qui n’est pas mon cas. Je me suis fait construire mon armure avec la seule chose qui me fait tout obtenir : l’argent. Peut-être que cet accès à une technologie de pointe fascine. Peut-être que c’est cela qui m’a valu mon nom d’emprunt. Car au final, pour moi, je ne suis qu’un mortel cherchant à tout prix la paix intérieur, comme tout le monde, non ?


Katie Dawn Alias Draft Girl


Je viens à peine de fêter mes seize ans, et très franchement j’ai l’impression d’en avoir beaucoup plus. Quand je vois tous ces crétins qui fréquentent les murs du même établissement scolaire que moi, je me dis que je suis vraiment mal tombée. Incomprise, voilà ce qui me qualifierait. Bon, il est vrai qu’il m’est arrivé de m’emporter et de provoquer certaines choses que je ne voulais pas provoquer. Je ne sais pas comment cela se produit, mais ça vient de moi, c’est sûr et ça ne fait pas longtemps que c’est là. Quand je suis triste ou que je me mets en colère, c’est plus fort que moi, ça me dépasse et autant dire que c’est violent. Les vitres explosent, les portent claquent, le sol tremble. C’est comme si tout l’air qui se trouvait dans la pièce était sous mon contrôle. Personnellement, je ne sais pas vraiment si c’est l’air que je contrôle ou si l’air a simplement une influence sur moi. Ce qui est certain, c’est que c’est à cause de ça que je passe le plus clair de mon temps seule. Heureusement, ma meilleure amie Caroline connait ce secret et me soutient. C’est elle qui m’a trouvé mon surnom de « Draft Girl » et je le trouvais drôle alors je pense le garder. Le problème, c’est qu’à part elle, personne ne sait que c’est moi qui produis ces évènements surnaturels, et ça pose problème. Par moment, même si elle me comprend, j’aimerais bien savoir si d’autre gens vivent la même chose que moi. Et question garçons, bonjour la situation si une tornade se déclenche alors que je me trouve en plein rencart. Du coup, impossible d’avoir un petit-copain. Par moment je déteste cet espèce de pouvoir. Par moment, j’aimerais simplement être « normale ».


Peter Parker Alias Spider Man


Quelle stupéfaction était-ce de découvrir cet ultime pouvoir que m’avait donné une petite morsure d’araignée. Très franchement, je ne saurais dire pourquoi ou comment c’est arrivé, mais le fait est que c’est arrivé. Depuis, je suis fort, agile, je peux marcher sur les parois et j’ai un sens du danger ultra développé. Au début, j’utilisais ce don à des fins personnelles, mais ce fut après l’assassinat de mon oncle, que j’ai véritablement pris la décision de traquer les criminels. Malheureusement, contrairement à ce que pensent les gens, les pouvoirs n’apportent pas la richesse, et ayant désespérément besoin d’un job, je vends des photos de moi à la presse sous mon aspect de « spider Man », comme m’a nommé celle-ci. Depuis, je défends le bien en mémoire de mon défunt oncle et peu de gens connaissent ma véritable identité de Peter Parker, looser aux yeux du monde. J’avoue que par moment, ce job médiocre et ma réputation d’intello me donner envie d’agir de manière immorale. Par moment, j’aimerais tellement l’utiliser pour faire justice moi-même et me venger des moqueries dont j’étais la victime incessante durant mes études. Par-ce que finalement, les méchants ne se trouvent pas uniquement parmi les criminels… enfin, c’est ce que je pense. D’après ma tante, mes qualités résident dans ma droiture et mon bon cœur. Mais il est clair que malgré l’amour que je lui porte, j’aimerais faire partie de ces gens capable d’agir selon leurs envies, selon leur états-d ‘âmes et qui ne se soucient pas des conséquences. Peut-être que je n’ose simplement pas me lancer, ou que la peur me retiens d’agir ainsi. Je ne sais pas, mais ce qui est sûre, c’est que je commence vraiment à détester ma vie.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://need-a-hero.forumgratuit.ch
 

Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» utiliser le vocabulaire adapté au contexte
» Site sur la déco du Titanic/Olympic (contexte ou origine)
» Contexte Historique
» Les meilleures phrases du forum, sorties de leur contexte
» 3. le contexte générale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The begining :: First of all-